Frais réels – Indemnités kilométriques (I.K.)

Le véhicule professionnel est un outil indispensable du professionnel libéral. Son usage et la déductibilité des frais engagés sont très règlementés.

L’option pour la déduction des I.K. est à faire le 1er janvier de chaque année pour l’année entière et pour tous les véhicules utilisés.
L’arbitrage entre la déduction des frais réels et des I.K. peut porter sur plusieurs milliers d’euros.

Quelques conseils pratiques :

  • Si vous optez pour le barème I.K., aucune déduction de frais réels ne devra être portée en comptabilité.
  • En plus du barème, la déduction des frais de carte grise lors de l’immatriculation du véhicule, des frais de garage, de parking, de péage est autorisée, puisqu’ils ne sont pas inclus dans le barème.
  • Depuis 2012, il ne semble pas judicieux d’inscrire à l’actif votre véhicule si vous optez pour le barème, la plus-value CT de cession entrant dans l’assiette des charges sociales.
  • Frais réels ou barème IK : dans tous les cas, vous devez pouvoir justifier de votre kilométrage professionnel. Par ailleurs, vous pourrez prendre en compte votre trajet domicile-lieu de travail dans la limite quotidienne de 40 kms (soit 80 kms aller-retour).
  • Vous pouvez utiliser le barème I.K. que vous soyez locataire ou propriétaire de votre véhicule. Cependant, la carte grise devra être à votre nom. NB : barème 2015 (http://www.service-public.fr/actualites/007570.html)